Intensité ou pression acoustique ? C’est l’application qui décide

Le 01/04/2006 à 0:00  
default-image-3103

La mesure du niveau de bruit émis par une machine dépend de deux facteurs : la distance à laquelle on se situe, et l’environnement sonore dans lequel on se trouve. Le seul moyen de s’en affranchir, c’est de mesurer la puissance acoustique qu’elle émet. De l’analyse sensorielle aux applications de maintenance préventive en passant par les essais de validation ou de contrôle qualité, la puissance acoustique est un paramètre clé. Pour la mesurer, les normes laissent le choix entre deux méthodes très différentes : la mesure d’intensité et la mesure de pression. Oros rappelle ici le champ d’applications de chacune d’entre elles…