Jacques Mulbert prend les rênes d'ABB France avec un objectif ambitieux

Le 01/12/2015 à 17:00  

L egroupeABB,spécialiste des technologies de l'énergie et de l'automatisation, a annoncé début novembre que Jacques Mulbert avait pris les rênes d'ABB France depuis le 1 er septembre 2015.Les attributions de M. Mulbert, basé sur le site de Cergy (95), couvrent la France et le Benelux. Sa mission première sera de faire de la filiale française d'ABB «un acteur incontournable de la transformation industrielle et énergétique» de notre pays. Un objectif ambitieux en adéquation avec l'actualité, à l'heure où la COP21 vient de s'achever et où le gouvernement affiche ses ambitions en termes de transition énergétique et de compétitivité de l'industrie française.

Jacques Mulbert a officiellement pris ses fonctions le 1 er septembre dernier.

DR

« Grâce à son savoir-fairetechno-logique unique, le groupe propose des solutions permettant de ren-forcer la compétitivité des industries tout en réduisant leur impact environnemental », a ainsi déclaré Jacques Mulbert. Rappelons que le groupe ABB est implanté en France depuis plus de trente ans. La filiale française emploie quelque 2000 collaborateurs et exporte à hauteur de 40% de son chiffre d'affaires.

Diplômé de l'Ecole nationale supérieure de l'aéronautique et de l'espace et titulaire d'un MBA d'HEC, Jacques Mulbert a, entre autres, officié chez Schneider Electric durant 14 ans –il a notam-ment contribué à la création de la joint-venture avec Toshiba sur la variation de vitesse et en deviendra le président. M. Mulbert a rejoint Areva en 2008 et était depuis 2012 directeur adjoint du business group «Réacteurs et Services».

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap