L'activité Test Et Mesure Électroniques D'agilent Devient Indépendante

Le 01/10/2013 à 17:00  

Ron Nersesian, qui était jusqu'à présent COO d'Agilent Technologies, a été nommé président et CEO d'EM Company, nom provisoire donné à la société indépendante qui regroupera les activités test et instrumentation électroniques d'Agilent Technologies.

AgilentTechnologies

P ratiquant avec autant de dextérité les acquisitions en tout genre et les externalisations d'activités, le groupe américain Agilent Technologies, qui est lui-même issu de l'externalisation d'une activité de HP (c'était en 1999), nous a gratifiés fin septembre d'une nouvelle transaction de grande ampleur dont lui seul a le secret, en annonçant sa scission en deux entités distinctes. La première, qui rassemblera les activités de la société dans les domaines des sciences de la vie, du diagnostic médical et de l'analyse chimique, conservera le nom “Agilent” et devrait totaliser un chiffre d'affaires de 3,9 milliards de dollars sur l'exercice 2013. Elle sera dirigée par Bill Sullivan, l'actuel président et CEO d'Agilent Technologies. La seconde entité regroupera, quant à elle, toutes les activités du groupe dans les secteurs du test et de l'instrumentation électroniques. Baptisée provisoirement EMCompany( ElectronicMeasurement Company ) en attendant son nom définitif,cette seconde entité,qui perdra donc le bénéfice de la marque “Agilent”, présente un chiffre d'affaires estimé à 2,9 milliards de dollars sur l'exercice 2013 et compte quelque 9500 salariés.Ses ventes annuelles se répartissent entre trois grands secteurs applicatifs: industriel, informatique et semi-conducteur (43%), communications (34%) et aérospatiale/ défense (23%). Elles couvrent essentiellement la zone Asie-Pacifique (46 %), le continent américain (37%), l'Europe ne comptant quant à elle que pour 17 % de son CA global. Ron Nersesian, qui était jusqu'à présent COO d'Agilent Technologies, a été nommé président et CEO d'EM Company avec effet immédiat.

Par le biais de cette transaction dont la finalisation est prévue pour fin 2014, les dirigeants d'AgilentTechnologies comptent améliorer la gestion des politiques de développement et d'investissement des deux sociétés qui seront distinctes et par conséquent entièrement dévouées à leurs marchés cibles respectifs, avec en ligne de mire une meilleure rentabilité pour chacune d'elle. L'objectif avoué est aussi de protéger la partie “sciences de la vie, diagnostic médical et analyse chimique” contre les fluctuations de l'activité“test et instrumentation électroniques” davantage exposée aux variations cycliques de marché. Ce qui avait d'ailleurs déjà conduit Agilent Technologies à supprimer en mai dernier 450 emplois, essentiellement dans sa division “test et instrumentation électroniques”.