L'appareil De Mesure Physico-chimique Se Convertit À La Tablette

Le 01/01/2014 à 17:00  

D ans la brochure d'edge, son nouvel instrument de mesure de laboratoire, Hanna Instruments le présente comme « moderne, innovant et esthétique ». Et ces termes sont loin d'être galvaudés. L'appareil se présente en effet sous la forme d'une tablette numérique, toute noire, de seulement 12,7 mm d'épaisseur, ne pesant que 250g et avec un écran de 5,5 pouces de diagonal et un clavier à touches sensitives. On est à mille lieues d'un pHmètre traditionnel. «L'une des principales préoccupations des techniciens de laboratoire concerne le manque de place disponible sur leur paillasse, qui accueille un passeur, de la verrerie, un pHmètre et autres appareils de mesures physicochimiques. Il faut donc faire de l a place », explique Damien Grellier, responsable Secteur Ile-de-France, chargé de développement gamme Eau et Environnement et référent titration chez Hanna Instruments France.

L'appareil edge, installé dans sa station d'accueil équipée d'un support d'électrodes avec bras articulé ajustable, occupe déjà une surface moindre qu'un pHmètre traditionnel, mais il peut également être fixé au mur. C'est donc autant de place libérée sur la paillasse. « Le format “tablette numérique” permet par ailleurs de répondre aux applications sur le terrain.Les utilisateurs devaient jusque-là posséder deux appareils, un premier pour les mesures en laboratoire et une version portable », ajoute Damien Grellier.

Grâce à une autonomie de plusieurs heures, les utilisateurs peuvent emmener l'instrument edge sur le terrain, évitant ainsi de posséder deux appareils, un pour le laboratoire et une version portable.

Hanna Instruments

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap