L'efficacité énergétique peut faire la différence

Le 26/04/2017 à 0:00  

PASCAL COUTANCE Directeur de la rédaction p.coutance@mesures.com

DR

Al'heure où les industriels cherchent de nouveaux leviers pour accroître leurs marges bénéficiaires, une politique d'entreprise faisant la part belle à l'efficacité énergétique peut s'avérer fort intéressante.

Au point de faire la différence entre une société rentable et une autre qui ne l'est pas, en particulier dans des secteurs d'activité où les marges sont faibles. Et cela, pas seulement pour les entreprises très gourmandes en énergie comme dans la pétrochimie, la sidérurgie

ou le pétrole et gaz. Car au-delà des économies réalisées sur la facture énergétique, qui peuvent faire basculer une entreprise du rouge au vert lorsque la conjoncture est morose, cette démarche peut être la source de bienfaits difficilement quantifiables, mais tout aussi précieux comme par exemple véhiculer l'image d'une entreprise responsable, soucieuse de l'environnement et désireuse de soigner sa compétitivité, auprès de ses clients et d'éventuels investisseurs.

Potentiellement, l'efficacité énergétique est donc l'affaire de tous, PME comme grands groupes, entreprises manufacturières comme sociétés du tertiaire, capitaines d'industrie comme petits patrons. Et la norme ISO 50001 qui fait l'objet d'un article en pages 32 à 35 de ce numéro, est un outil à considérer pour franchir cette étape. C'est la raison pour laquelle l'efficacité énergétique sera le thème central de la table ronde que la revue Mesures organisera en octobre prochain dans le cadre de l'édition 2017 de nos Palmarès technologiques. Mais de cela, nous vous reparlerons plus en détails dans les semaines à venir.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap