L'intelligence artificielle attise de nombreuses convoitises

Le 18/09/2019 à 17:00  
default-image-3103

O nnecompte plus, ces derniers mois, les annonces de produits et de services mettant en jeu l'intelligence artificielle (AI). Et la période estivale 2019 a vu encore d'autres acteurs se positionner sur ce domaine. Baker Hughes (groupe américain General Electric) et son compatriote C3.ai ont en effet annoncé la signature d'un accord de coentreprise réunissant les compétences pétrolières et gazières du premier et la suite logicielle d'IA du second. Selon les termes de l'accord, BHGE a pris une participation minoritaire dans C3.ai et siégera à son Conseil d'administration. « L'industrie pétrolière et gazière évolue rapidement,et la technologie numérique est essentielle pour atteindre des niveaux plus élevés de productivité, d'efficacité et de sécurité pour nous-mêmes et nos clients », indique Lorenzo Simonelli, président et CEO de BHGE. La coentreprise va commercialiser et déployer la technologie d'IA de C3.ai, en s'appuyant également sur le portefeuille numérique existant de BHGE pour répondre à de nouvelles applications intégrées. Simplifier ainsi l'approche de l'IA aidera les industriels à se concentrer sur leur métier. L'autre annonce porte sur le rachat de la start-up allemande understand.ai par son compatriote dSpace, pour un montant non précisé. Créée en 2017 par Marc Mengler, son CEO, et Philip Kessler, son directeur technique, la jeune pousse, qui emploie 45 personnes à Karlsruhe, s'est spécialisée dans le domaine des données de simulation et de validation, avec lesquelles les algorithmes destinés à la conduite autonome peuvent être simulés et testés efficacement.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap