L'oscilloscope et sa pointe de test ne font plus qu'un

Le 11/09/2017 à 17:00  

Au lieu d'avoir à manipuler un oscilloscope et une pointe de test, l'utilisateur de l'IkaScope WS200 d'IkaLogic n'a plus qu'un seul appareil à tenir pour réaliser des mesures.

L e français IkaLogic est une jeune société limogeaude – elle a été créée en 2010 par Ibrahim Kamal – spécialisée dans la conception et la fabrication d'analyseurs logiques au format USB. « Il y a trois ans de cela, j'ai eu l'idée de développer un oscilloscope numérique d'entrée de gamme, mais qui se distingue des modèles au coût (et aux performances) très petit que l'on trouve sur le marché », se souvient Ibrahim Kamal, Pdg d'IkaLogic. A u W à

C'est ainsi qu'est né l'oscilloscope portable IkaScope WS200, où l'ergonomie joue un rôle central, sans compromis sur la qualité des mesures. L'appareil se pré-sente en effet sous la forme d'un très gros crayon. Au lieu d'avoir à manipuler un oscilloscope et une pointe de test, l'utilisateur n'a plus qu'un seul appareil à tenir pour réaliser des mesures. « Et cette pointe est “intelligente” (technologie ProbeClick) : l'oscilloscope se met en route dès que l'on appuie sur la pointe et la dernière mesure se fige lorsque l'on relève la pointe – il n'y a plus besoin d'appuyer sur une touche Hold », explique Ibrahim Kamal.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap