L'usine d'équarrissage modélise les odeurs

Le 01/02/2008 à 0:00  
default-image-3103

La société Ferso Bio est spécialisée dans la collecte et le traitement de déchets d’origine animale. Pour maîtriser les nuisances olfactives causées par son site d’équarrissage d’Agen (dans le Lot-et-Garonne), elle a mis en place une installation unique en France pour ce type d’applications : un nez électronique associé à un système de modélisation atmosphérique des odeurs. Pour cela, elle a dû s’entourer d’experts et instaurer un véritable dialogue avec les comités de riverains. L’application a été confiée à la société canadienne Odotech, spécialisée dans la mesure d’odeurs et l’analyse de pollutions atmosphériques.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap