La caméra thermique professionnelle tient dans la poche

Le 01/04/2015 à 17:00  

Le thermomètre fournit aussi une image thermique

En parallèle de l'introduction de la caméra thermique C2, l'américain Flir Systems a annoncé son entrée sur le marché de la thermométrie, avec la disponibilité du thermomètre infrarouge TG165. «Le marché étant très concurrentiel, nous ne pouvions arriveren pyrométrie avec un produit lambda.C'est pour cela que nous avons développé un modèle“premium”, et non low cost,pour les personnes n'ayant pas forcément lescompétences,nidesinvestissements importants à faire (opérateurs de maintenance,électriciens, chauffagistes…)», explique Eric Biogeaud, responsable des ventes France, Benelux et Maghreb de Flir Systems.

Le TG165 est en effet un thermomètre infrarouge avec image thermique non radiométrique (chaque pixel ne permet pas de fournir une valeur de température). Intégrant le module Lepton, il affiche une étendue de mesure de - 25 à +380°C, une exactitude de ±1,5% ou 1,5°C, quatre niveaux d'émissivité prédéfinis et réglages entre 0,1 et 0,99, une taille de spot de 24: 1, un temps de réponse de 150ms, une sensibilité thermique de 150mK, un champ de vision de 50x38,6°, une autonomie de8heuresencontinu,desdimensions (HxLxP) de 185x55x94mm, etc.

Et un prix de 499 euros…

I lyaunpeu plus d'un an, l'américain Flir Systems, leader mondial dans le domaine des caméras thermiques pour la maintenance, les bâtiments, la R&D, la sécurité et la surveillance, etc., avait lancé le Flir One, le premier imageur thermique personnel du marché basé sur le module caméra infrarouge Lepton ( voir Mesures n° 866 ), autre innovation dévoilée à l'époque. Les applications visées avec cet imageur que l'on adapte sur des smartphones sont essentiellement celles pour le grand public, mais pas vraiment pour des utilisateurs plus professionnels.

C'est l'une des raisons pour laquelle Flir Systems a développé la caméra thermique C2 destinée avant tout pour le bâtiment. «Après le Flir One, nous poursuivons l'extension de l'offre d'entrée de gamme avec une véritable caméra thermographique compacte.Beaucoup d'utilisateurs, tels que les primo-accédant, les contrôleurs de la consommation d'énergie, les inspecteurs, les techniciens de la climatisation, les architectes, etc., ne sont pas habitués à la thermographie ou ont une certaine réticence envers la forme traditionnelle des caméras industrielles. Ce changement de format est d'ailleurs un grand pas chez Flir Systems », affirme Eric Biogeaud, responsable des ventes France, Benelux et Maghreb de Flir Systems.

Avec son format compact différent du traditionnel pistolet, la caméra thermique C2 de Flir Systems devrait plaire à beaucoup d'utilisateurs, tels que les contrôleurs de la consommation d'énergie, les inspecteurs, les techniciens de la climatisation, les architectes, etc.

Flir Systems

La caméra thermique se distingue donc par des dimensions de 125 x 80 x 24 mm et une masse de 130g –elle tient ainsi facilement dans une poche –, mais aussi par une facilité d'utilisation et un coût de seulement 699 euros.Si de prime abord elle ressemble plus à un appareil grand public comme le Flir One, la C2 n'en demeure pas moins une caméra dotée de différentes fonctions. « Comme, par exemple, la fonction MSX pour l'amélioration en temps réel de la résolution via des images dans le domaine visible, un détecteur permettant de fournir des images radiométriques de 4 800 pixels (80 x 60), un écran tactile 3 pouces auto-orientable et associé aux mêmes menus que l'on retrouve dans les autres modèles, etc.», énumère Eric Biogeaud.

Créer des rapports grâce au logiciel Flir Tools

Parmi les autres caractéristiques, l'étendue de mesure va de - 10 à +150°C (gamme spectrale de 5,5 à 14µm) avec une justesse de ±2°C ou 2%, une sensibilité thermique inférieure à 0,1 °C, un champ de vision de 45x34°, une fréquence d'acquisition de 9Hz, un flash et une lampe de travail améliore l'éclairage dans les zones sombres et de permet réaliser des photographies visibles plus lumineuses, en même temps que les images thermiques.

Enfin, grâce au logiciel gratuit FlirTools, la personne peut ajuster les niveaux des images radiométriques enregistrées en Jpeg par simple pression sur un bouton, isoler et ajouter des mesures de température, modifier les palettes de couleurs et créer des rapports pertinents.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap