“La maintenance doit s’inscrire dans une vision à long terme”

Le 01/03/2002 à 0:00
default-image-3103

La maintenance n’a pas toujours bonne presse, elle est souvent vécue comme un mal nécessaire, un poste de dépenses. Peu d’industriels voient en elle une activité stratégique. Pourtant, elle vit une profonde mutation, du fait notamment des progrès de l’externalisation. Une tendance qui pose plus de problèmes qu’elle n’en résout… Claude Pichot, qui préside l\'Association Française des Ingénieurs et responsables de Maintenance (AFIM), nous confie ici son point de vue.