La maintenance se prépare à l'usine du futur

Le 21/02/2019 à 0:00  

C omment la maintenance peut-elle tirer profit des évolutions technologiques de l'industrie ? Les nouvelles générations de machines produisent des quantités de données toujours plus importantes, et il existe de nombreux moyens d'en tirer profit. La maintenance est l'un des enjeux cen-traux de l'industrie 4.0. On peut imaginer qu'à l'avenir, il sera possible de déterminer avec précision l'usure des machines et de prédire les pannes afin d'optimiser les interventions, et de réduire au minimum les arrêts de production. Mais où en est-on aujourd'hui?

Les comptes rendus des opérations de maintenance sont une source d'information importante, tout comme les données issues des capteurs intégrés aux machines.

MobilityWork

« Le terme “4.0” est vendeur pour les industriels, mais la transition ne se fera pas du jour au lendemain, prévient Fabrice Garavaglia, chef de produits chez Mobility Work, éditeur d'un logiciel de gestion de maintenance (GMAO). En effet, beaucoup de choses se font encore sur papier. Il y a donc tout un aspect culturel à faire évoluer petit à petit. » L'une des premières sources de données à exploiter provient des techniciens. « Mais nous observons que, souvent, la saisie de données est minimale, constate Fabrice Garavaglia. Plus la saisie est compliquée,plus les techniciens sont réticents. » Si cette tâche est décourageante, alors les comptes rendus ne seront pas exploitables correctement pour de futures analyses.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap