La mesure de la qualité acoustique se veut objective

Le 01/11/2001 à 0:00  
default-image-3103

Durant les journées d’information organisées récemment par Euroforum sur le thème de l’analyse sensorielle, la qualité acoustique était à l’honneur. Plutôt que de chercher à diminuer à tout prix le niveau sonore des produits qu’ils conçoivent, les industriels se préoccupent de plus en plus de leur \"biensonance\". L’analyse sensorielle, combinée à des tests hédoniques, s’avère l’outil le plus adapté. Bien que basée sur l’appréciation d’individus, la méthode se veut objective.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap