La mesure dimensionnelle au secours de l'industrie pharmaceutique

Le 01/11/2015 à 0:00  

L e Tréport –Aujourd'hui, avec les pics de pollution dans les agglomérations et la diffusion de nombreux types de pollen dans l'air de nos villes et de nos campagnes, les maladies respiratoires, comme l'asthme, ne cessent de progresser. Il en est de même pour les pathologies de type diabète qui se développent à l'échelle mondiale, et pas seulement dans les pays dits industrialisés.Nemera, un des leaders mondiaux dans la conception, le développement et la fabrication de dispositifs d'administration des médicaments, travaille pour assurer que les patients atteints de ces pathologies recevront le meilleur produit et le meilleur service possible. Son expertise couvre l'ensemble des voies d'administration: ORL (pompes et valves pour vaporisateurs, etc.), pulmonaire (inhalateurs), parentérale (injecteurs, stylos à insuline, dispositifs de sécurité), ophtalmique (compte-gouttes sans conservateurs), dermique et transdermique (distributeurs « airless »). Anciennement division « Healthcare Devices » de Rexam, un fabricant britannique d'emballages plastique et de cannettes de boissons,la société a été rachetée au printemps 2014 par le fond d'investissement Montagu Private Equity. Elle a alors pris le nom de Nemera, contraction des mots « Emera » («le jour» en grec) et « Nemen » («léopard» en hébreu) pour souligner àla fois le nouveau départ de la société et son agilité. Alors qu'elle réalise à l'échelle mondiale un chiffre d'affaires de l'ordre de 360 millions d'euros, en croissance à deux chiffres, et emploie plus de 1300 personnes, Nemera dispose de deux sites de production en France qui regroupent à eux deux plus de 700 salariés: l'un àLaVerpillière (38), qui est aussi le siège social, l'autre auTréport(76) qui se consacre entièrement à la production.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap