La métrologie surfe sur l'industrie du futur

Le 05/07/2017 à 17:00  

T rois jours de conférences scientifiques et techniques sur des thèmes aussi variés que les mesures thermiques, la débitmétrie, les incertitudes, les énergies, les grandeurs mécaniques, la formation ou la nanométrologie, en parallèle du Village Métrologie orga-nisé sur le salon Enova en partenariat avec GL events Exhibition. C'est donc du 19 au 21 septembre prochain, à ParisExpo-Porte deVersailles, que se déroulera la 18 e édition du Congrès international de métrologie (CIM), organisée par le Collège français de métrologie (CFM).

constatons une dynamique importante de la part de tous les acteurs (fabricants, distributeurs, sociétés de services et organismes de formation) pour venir exposer. Ce qui se traduit, début mai, par une surface duVillage Métrologie d'environ 800 m 2 cette année (soit 70 stands),au lieu d'un peu plus de 700 m 2 en 2015 , se réjouit Pierre Claudel (Cetiat), coprésident du CIM avec Miruna Dobre (SPF Economie). À noter que le CIM s'ouvre désormais le mardi matin et non plus le lundi après-midi, comme cela était le cas ces dernières années ».

En termes de conférenciers, l'objectif de l'organisateur s'établit au-delà de 800 personnes, « le Graal serait d'at-teindre les 1 000 personnes », poursuit-il.

Autre nouveauté par rapport à l'édition précédente, un pavillon international verra le jour dans lequel les visiteurs retrouveront les organismes nationaux liés à Euramet ( E u ro p e a n Association of National Metrology Institutes). « Il s'agit d'ouvrir un peu plus l'exposition, encore très franco-française, à l'international, sachant que près de 30 % des conférenciers viennent de l'étranger », explique Pierre Claudel.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap