La norme ISO 50001 vient d'être rénovée

Le 12/10/2018 à 17:00  
default-image-3103

P our répondre aux enjeux de réduction des émissions de gaz à effet de serre dans le monde et d'accès à l'électricité, l'un des outils à la disposition de tout un chacun est l'efficacité énergétique, comme le rappelle le groupe Afnor (Association française de normalisation). Et la norme ISO 50001 rénovée, en plaçant la performance énergétique au niveau de la stratégie des organisations, devrait y contribuer encore un peu plus.

Comme pour toutes les normes volontaires, l'ISO 50001, dont la première édition a été publiée en 2011, a été soumise à un examen de son utilité, cinq ans après sa publication. Deux principales évolutions ont été apportées. L'une vise à prendre en compte l'état de l'art en matière de collecte des données de consommation et de mesure de l'amélioration de la performance énergétique. Elle fournit ainsi des outils précieux pour surveiller, mesurer et évaluer cette amélioration. La seconde évolution concerne la structure du document, désormais similaire à celle des autres normes de systèmes de management, pour faciliter les démarches croisées.

« La nouvelle édition de l'ISO 50001 tombe d'ailleurs à point nommé pour les grandes entreprises européennes censées préparer leur 2 e audit énergétique réglementaire, à partir de 2019 pour la France. Celles qui pousseront la démarche jusqu'à se faire certifier seront exemptées de cet exercice, transformant ainsi une obligation réglementaire en un avantage concurrentiel », indique Afnor dans son communiqué de presse.