La sonde magnétique facilite la maintenance des machines

Le 19/11/2019 à 17:00  
default-image-3103

C réée en 2012 par Dominique Junk, son président, la société E-nergie est spécialisée dans la réparation électronique à usage industriel, mais elle propose également la fourniture d'équipements reconditionnés ou d'occasion et une activité d'audits d'obsolescence. « Les industriels se retrouvent souvent avec des matériels électroniques usagés, qui finissent à la poubelle. Au lieu de cela, nous les récupérons. C'est dans le cadre de cette activité que nous avons été confrontés à l'absence sur le marché d'un outil nous permettant de visualiser les signaux électriques au niveau des cartes électroniques », rappelle Nicolas Péricouche, dirigeant d'E-nergie.

La sonde Gausscope d'E-nergie fonctionne de manière analogue à une pince ampérométrique associée à un oscilloscope, sauf qu'il n'est pas nécessaire de pincer le câble ou le composant pour visualiser le signal, un simple contact suffit.

Les pinces ampérométriques et les oscilloscopes numé-riques ne sont en effet pas adaptés à ces applications – les unes sont trop encombrantes, les autres imposent d'intervenir sur l'installation pour accéder aux points de mesure –, et la société n'avait pas trouvé de capteurs à effet Hall répondant à ses exigences. C'est ainsi que le pro-jet de la sonde Gausscope est né il y a un peu plus d'un an et demi.

« La première différence avec les solutions citées précédemment réside dans l'approche du Gausscope : la solution a été pensée par et pour les techniciens de maintenance, ce qui se traduit par une facilité d'utilisation et la visualisation rapide des signaux électriques sur une tablette numérique – les opérateurs travaillent assez souvent agenouillés », indique Nicolas Péricouche.

Le logiciel de visualisation et d'interprétation des signaux électriques par comparaison permet de réaliser des diagnostics d'une manière plus simple, plus rapide et plus pertinente. Le dépannage d'un moteur ou d'un variateur de fréquence est ainsi mieux ciblé, en limitant également les risques élec-triques. Il n'y a plus besoin de changer les pièces pour savoir si elles sont défectueuses.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap