Le bâtiment et la construction sont au cœur des enjeux sociétaux

Le 23/10/2019 à 17:00  
default-image-3103

Lemonde du bâtiment et de la construction est, lui aussi, au cœur des grands enjeux économiques,technologiques et sociétaux actuels », rappelle Jacques Chanut, président de la Fédération française du bâtiment (FFB). Ces enjeux portent aussi bien sur la modélisation des données du bâtiment (BIM), l'emploi – le secteur doit se poser la question de comment attirer les jeunes, et les moins jeunes –, l'attractivité sur l'ensemble du territoire français, le modèle économique, l'efficacité énergétique sur les chantiers.

L'édition 2017 des salons Batimat, Idéobain et Interclima avait réuni 319215 visiteurs, dont 21% d'internationaux, et 2362 exposants.

« En ce qui concerne le BIM, et plus généralement l'intelligence artificielle (IA), nous voulons garder la maîtrise de nos outils numériques et ne pas être dépendants des Gafa, précise Jacques Chanut. Et il y a un vrai problème de rentabilité de nos propres métiers,rentabilité qu'il faut aller chercher sur des métiers connexes. » C'est dans ce contexte que le mondial du bâtiment 2019 se déroulera du 4 au 8 novembre prochain au Parc des expositions Paris NordVillepinte.

La biennale internationale des secteurs de l'architecture, du bâtiment et de la construction, regroupera une nouvelle fois tous les acteurs de la filière au sein des salons Batimat, Idéobain et Interclima, avec, pour fil rouge cette année, « Le bâtiment, la ville et les territoires : éléments centraux des transformations sociétales des dix prochaines années ».

Soutenue par le syndicat des industries thermiques, aérauliques et frigorifiques Uniclima, ses adhérents et toute la filière professionnelle, Interclima sera l'occasion pour les visiteurs de découvrir une offre représentative de l'ensemble des marchés du génie climatique, de l'efficacité énergétique et du confort dans les bâtiments résidentiels, indi-viduels et collectifs, tertiaires et industriels. L'édition 2019 se réinvente afin de répondre aux évolutions des métiers et aux nouvelles attentes des professionnels.

« Les enjeux du secteur s'articulent autour du développement de bâtiments toujours plus sobres (décarbonation des énergies), des énergies renouvelables (EnR), qui sont en forte croissance avec le déploiement de la biomasse, des pompes à chaleur (PAC), du solaire thermique, etc., de la connectivité – il s'agit de savoir comment développer en pratique les technologies de smart grids –,de l'évolution des fluides frigorigènes et de la qualité de l'air intérieur »,résumePierre-Louis François, président du salon Interclima.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap