Le cahier des charges et le cycle en V des projets d’automatismes manquent souvent de rigueur

Le 01/03/2002 à 0:00
default-image-3103

Pour réussir un projet d’automatisation, il faut commencer par savoir ce que l’on veut, c’est-à-dire établir un cahier des charges dans lequel sont consignés les besoins de l’application mais aussi ses contraintes. Une journée organisée par le Club Automation a confirmé qu’il reste beaucoup à faire à ce niveau. Et qu’il est d’autant plus important de bien ficeler le cahier des charges que la réalisation de l’application fait de plus en plus appel à la sous-traitance.