Le Cetiat renforce son rôle d'accompagnateur des industriels

Le 01/12/2015 à 17:00  

L eCentre technique des industries aérauliques et thermiques (Cetiat) a terminé l'année 2014 sur un bilan globalement positif, avec un chiffre d'affaires en hausse de 4,3 % comparé à 2013, à 12,2 millions d'euros. « L'année 2014 aaussi vu la baisse des ressources fiscales (-5 % par rapport à l'année précédente pour la taxe fiscale affectée). Même si cette baisse a été compensée par la croissance de 9,4 % de nos actions marchandes, c'est quand même un mauvais signe. Cela traduit un essoufflement de l'activité des entreprises présentes sur le marché », regrette Frédéric Bruyère, président du Cetiat. Les actions marchandes représentent aujourd'hui 69% du chiffre d'affaires total (8,4 Me), pour « seulement » 29 % concernant la taxe fiscale affectée (3,5 Me) et 2 % concernant les abondements (305 000 e) auprès d'entreprises et de fonds publics. «A y regarder d'un peu plus près, les études (abondements compris) atteignent une part de 34 %, les essais (la demande de qualification de produits par les industriels) 28 %, les étalonnages (un pilier en croissance régulière de quelques pourcents par an) 30 % et la formation 6 % », poursuit Bernard Brandon, directeur général du Cetiat.

Il se réjouit par ailleurs de la reconnaissance du centre technique aux niveaux national et interna-tional (Etats-Unis, Inde et Turquie), de l'implication auprès des ressortissants et de l'ouverture des compétences à un cercle élargi d'industriels. « Lors de la conférence internationale FAN 2015, nous avons signé avec l'organisme de certification américain Air Movement and ControlAssociation (AMCA) International un accord par lequel le Cetiat devient le premier laboratoire européen indépendant accrédité par l'AMCA pour réaliser des essais de performance de ventilateurs », annonce d'ailleurs Bernard Brandon.

On ne peut que consta-ter, de par les résultats financiers positifs, que le changement de gouvernance et d'organisation ( voir Mesures n° 859 et n° 869 ) a permis d'assoir la pertinence de ce modèle économique et le rôle du Cetiat en tant que véritable accompagnateur des industriels de l'aéraulique et de la thermique dans le développement de leur stratégie d'innovation industrielle. C'est ce que confirme l'échelle des TRL ( Technology Readliness Level ), un outil d'évaluation du degré de maturité atteint par une technologie, et où le Cetiat intervient à tous les niveaux (socle de connaissances, définition du concept et faisabilité, définition des composants et conception des maquettes, conception et validation du prototype, conception et validation du produit final).

Le centre technique est devenu le premier laboratoire européen indépendant certifié par l'organisme américain AMCA pour réaliser des essais de performance de ventilateurs. ” Bernard Brandon, directeur général du Cetiat

DR

Dans le cadre du contrat de performance 2016-2019,si l'efficacité énergétique et la qualité des environnements intérieurs sont reconduites, les systèmes et réseaux deviennent un axe thématique. ” Frédéric Bruyère, président du Cetiat

DR

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap