Le Cetim et l'Onera officialisent leur partenariat

Le 01/09/2015 à 17:00  

E ntant que membres du réseau des instituts labellisés Carnot, le Cetim et l'Onera sont des acteurs majeurs de la recherche partenariale industrielle. D'une part, le Cetim, Centre technique des industries mécaniques,constitue un outil d'expertise et de R&D pour plus de 6500 entreprises mécaniciennes et conduit par ailleurs la future filière de demande économique Carnot référencée Industries mécaniques et procédés (IMP). D'autre part, l'Onera, centre français de recherche aérospatiale et de défense, représente une force d'in-novation et de prospective au service de l'industrie et pilote pour l'Etat la nouvelle filière aéronautique AirCar (Air Carnot).

Parmi les exemples de réalisation du partenariat Cetim/Onera : le développement, en 2012, avec PSA, d'un triangle de suspension automobile en composite thermoplastique.

DR

Dans le contexte de réindustrialisation de la France et des enjeux importants liés à la filière matériaux, le Cetim et l'Onera ont signé un accord stratégique pour développer une offre technologique innovante et performante en s'appuyant sur leurs domaines d'expertises complémentaires. Cette coopération vise principalement à mettre en commun des moyens humains et techniques à forte valeur ajoutée, à accroître la valeur de leur offre technologique au service des industriels, aussi bien grands groupes, ETI que PME, à augmenter le volume de transfert de technologies vers les utilisateurs et enfin à renforcer leur leadership européen dans le domaine des matériaux composites, des structures hybrides et des procédés de fabrication additive (impression 3D).

La signature de ce partenariat fait suite à une coopération entre le Cetim et l'Onera initiée depuis 2007 au sein du réseau Carnot, qui a déjà conduit à la réalisation de premières mondiales comme le développement en 2012 d'un triangle de suspension automobile en composite thermoplastique avec PSA (voir photo) . Plusieurs contrats communs sont également programmés pour le compte de Zodiac Aerospace et du CNES.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap