Le laser «intelligent» facilite la maintenance de l'analyseur de gaz

Le 01/10/2015 à 17:00  

L 'un des défis auxquels les utilisateurs d'analyseurs de gaz sont confrontés réside dans les contraintes parfois très fortes en termes d'installation. Entre la précision d'horloger requise pour l'alignement de l'émetteur et du récepteur, les conditions de mesure pas forcément optimales, l'endroit parfois délicat où sont montés les analyseurs pour les opérations de maintenance (en hauteur, en plein-vent), les utilisateurs sont désireux de solutions pouvant faciliter leur vie au quotidien.

L'analyseur de gaz TDLS8000 de Yokogawa dispose notamment d'un module laser intégrant une cellule de référence, pour avoir un verrouillage permanent de la longueur d'onde sur celle du composant à mesurer, et une petite mémoire pour un remplacement Plug & Play.

Yokogawa

Fort de ce constat, le japonais Yokogawa avait déjà renouvelé sa gamme en introduisant en 2008 l'analyseur de gaz TDLS200 pour les marchés du process et optimisation de production dans les secteurs pétroliers et de la pétrochimie. « Il n'est pas rare que des clients doivent travailler sur de grands trajets optiques (30 m) ou, dans les mesures de combustion,avec des températures très élevées à proximité des fours, qui s'accompagnent de variations de température. Quel que soit le cas de figure, garantir un alignement optique optimum est très délicat », constate Benoît Hémont, chargé d'affaires Systèmes d'analyse chez Yokogawa France.

C'est pour ces raisons que le fabricant japonais a développé le nouvel analyseur de gazTDLS8000.Toujours basé sur la technologie de spectrométrie laser à diode ac-cordable (TDLS) pour les mesures de O2 ,COenppm, CO+CH 4 ,NH 3 et H2 O, le TDLS8000, qui remplacera à terme le TDLS200 –ce dernier existe encore pour les applications en zones explosibles–, bénéficie en effet de toutes les fonctionnalités de son prédécesseur, en en intégrant de nouvelles. «Tout d'abord, nous avons “redesigné” l'ergonomie de l'instrument pour le rendre un peu plus compact, ce qui facilite évidemment l'installation sur site. Cela se traduit également par une nouvelle IHM. Reprenant la philosophie de celle de notre chromatographe GC8000, la nouvelle interface utilisateur vient se placer soit sur l'unité émettrice, soit sur l'unité réceptrice, soit même ailleurs », indique Benoît Hémont. L'écran TFT tactile couleur 7,5 pouces assure l'affichage personnalisable pour une identification facile de l'état de l'analyseur ou le changement d'un paramètre sans manuel ni PC portable.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap