Le logiciel soigne son aspect collaboratif

Le 10/11/2017 à 17:00  

En plus d'avoir multiplié par 10 sa vitesse d'exécution, Marvin Test Solutions a également ajouté, à la version X d'ATEasy, les fonctionnalités Compare et Merge, un nouvel éditeur de code.

E nmatièredelogiciel pour les applications de test et de mesure, certains logiciels sont bien plus connus que d'autres, ce qui ne veut pas dire que l'on ne doit jurer que par ceux-là. L'environnement de développement et d'exécution de tests ATEasy de l'américain Marvin Test Solutions, dont la version 10 (ou X) est désormais disponible, fait partie de ces outils qui ont réussi à se faire une (petite) place pour le test fonctionnel, l'acquisition de données, le contrôle de process et l'instrumentation.

« L'idée première d'ATEasy a été, et est toujours, de rester compatible avec toutes les versions précédentes, que ce soit celle qui tourne sousWindows 10 ou celle qui fonctionne sousWindows 2.0 – nous avons en effet fêté les 25 ans d'existence du logiciel en 2016 », rappelle Victor Fernandes, responsable pour l'Europe de Marvin Test Solutions. Mais cette compatibilité ascendante n'empêche nullement l'amélioration continue du logiciel, bien au contraire.

La première grande évolution d'ATEasy X concerne la vitesse d'exécution qui a été multipliée par 10 au maximum par rapport à la version précédente. La nouvelle version peut ainsi prendre en charge toutes les tâches de Windows 10 de Microsoft,de LabView et de LabWindows de National Instruments –ATEAsy récupère lesVI (instruments virtuels) et les intègre dans son code.

« Nous avons également ajouté un certain nombre d'outils pour per-mettre aux ingénieurs de travailler d'une manière collaborative. On trouve désormais les fonctionnalités Compare (la comparaison de fichiers) et Merge (la comparaison du code ligne par ligne), un nouvel éditeur de code pour la visualisation et/ou l'édition de fichiers au format texte au sein même de l'IDE et avec un codage couleur de la syntaxe », énumèreVictor Fernandes.

Support des nouveaux contrôleurs .Net

Marvin Test Solutions a également développé un nouveau modèle de journal de test pour filtrer rapidement les résultats par statuts ou par limites de test, dans le but d'améliorer encore la qualité et la répétabilité du programme de test. « Si, auparavant, l'utilisateur n'avait à sa disposition que les fonctions Minimum, Maximum et Bon/ Mauvais, un curseur indique maintenant visuellement si le résultat est bon ou non, ou l'uti-lisateur voit si une dérive est en cours », précise Victor Fernandes.

ATEasy X supporte par ailleurs les nouveaux contrôleurs .Net et une exécution «intégrée». Cette dernière permet à une application de test d'être déployée avec la même exécution que celle utilisée lors de son développement et de sa vérification en tant qu'exécutable ou DLL unique. En plus de l'importation et l'intégration des nouveaux contrôles .Net, la nouvelle version utilise également la nouvelle fenêtre Properties Grid, afin de définir les propriétés de contrôle pour un développement de test plus efficace et des capacités de programme de test étendues.

Rappelons que, depuis la version 9, ATEasy intègre un simulateur matériel et logiciel, « qui a été encore amélioré avec la version X », l'installation en parallèle de deux versions différentes –les ingénieurs peuvent ainsi conserver leurs pilotes et fichiers existants et les applications compilées utilisent la version d'exécution correspondante ou la version la plus récente si elle n'est pas disponible. « Les ingénieurs peuvent réaliser la simulation d'une application avec une partie seulement du code d'un instrument,voire même sans code du tout s'il n'est pas encore disponible, ce qui leur permet de continuer leur développement », expliqueVictor Fernandes.

Et n'oublions pas la création d'un dictionnaire de mots, pour récupérer d'anciens programmes de test, reconnaître le langage via ASCII. « Avec ATEasy, les utilisateurs travaillent à l'inverse des programmeurs, qui apprennent un langage puis le code : ils apprennent d'abord le code et c'est le logiciel qui apprend le langage du programmeur », conclutVictor Fernandes.