Le microscope à force atomique permet de réaliser des mesures de nanodureté

Le 01/02/2001 à 0:00  
default-image-3103

Pour mesurer la dureté d’un matériau, une pointe (un indenteur) est appliquée avec une charge bien définie sur la surface du matériau : une fois la pointe retirée, il suffit de mesurer la géométrie de l’empreinte pour accéder à la dureté. La mesure de la nano-dureté s’inspire de ce principe. Pour mesurer l’empreinte de très petite surface laissée par l’indenteur, l’utilisation de la microscopie à force atomique (AFM) se révèle riche d’enseignements. En plus de la dureté proprement dite, il est en effet possible d’accéder au module d’élasticité du matériau et d’obtenir des informations complémentaires sur ses propriétés mécaniques.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap