Le microscope réunit technologies optique et numérique

Le 18/09/2019 à 17:00  
default-image-3103

Le microscope DRV-Z, premier modèle de Vision Engineering doté de la technologie d'affichage 3D stéréoscopique numérique TriTeQ3, apporte une ergonomie, une facilité d'utilisation et une perception sensorielle maximales.

C eux qui ont eu l'occasion d'utiliser un microscope binoculaire pendant plusieurs dizaines de minutes, voire des heures, savent que l'on fatigue assez vite, au détriment de la précision des opé-rations à faire, et donc de la qualité du travail effectué. Fort de son expérience dans le développement d'instruments optiques, et de plus en plus numériques aujourd'hui, depuis sa création en 1958, le britannique Vision Engineering a conçu le nouveau microscope stéréoscopique DRV-Z1 (DRV pour Deep RealityViewer ).

« Ce microscope aux fonctionnalités traditionnelles intègre en fait, pour la première fois dans cette catégorie d'appareils, une techno-logie innovante, voire révolutionnaire, qui apporte une ergonomie, une facilité d'utilisation et une perception sensorielle maximales, sans que l'utilisateur se retrouve isolé de l'environnement autour du microscope », résume Alain Deschamps, directeur de Vision Engineering France. Car, comme il le constate, « les fatigues oculaire et corporelle sont trop peu souvent évoquées quand on parle de microscopie, d'où les problèmes de TMS [Troubles musculo-squelet-tiques, NDLR] rencontrés par les opérateurs. Mais les TMS sont de mieux en mieux pris en compte dans les entreprises ».

La conception «révolutionnaire» brevetée, baptisée TriTeQ3, est une technologie d'affichage 3D numérique. L'architecture optique, basée sur des petits écrans, des lentilles et un miroir concave, permet de créer des images stéréoscopiques 3D en Full HD. « Grâce à un jeu d'angles, les images arrivant sur les yeux de l'opérateur sont plus grandes que la surface des yeux, ce qui assure certaines libertés de mouvement.On a l'impression que les images “flottent” devant un miroir. Notre technologie TriTeQ3 garantit également une réelle perception de la profondeur, et ce sans utiliser ni moniteur, ni lunettes spéciales ni casques de réalité virtuelle », affirmeAlain Deschamps.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap