Le numérique libère le potentiel des procédés

Le 23/10/2019 à 0:00  
default-image-3103

Netilion d’Endress+Hauser est une architecture parallèle àlastructure existante, assurant une connectivité vers le cloud pour exploiter ensuite des applicatifs et des services.

L’utilisation intelligente des données pour libérer le potentiel des installations »C’est l’ambition du groupe suisse Endress+Hauser, résumée par le #empowerthefield, avec son nouvel écosystème baptisé Netilion. « Le dévelop-pement de cette nouvelle offre est issu du constatsuivant: seuls 3% des données fournies par les instruments de process sont utilisés pour le pilotage des procédés.Cela signifie que 97 %des données restent inutilisés », rappelle Marianne Hatterer, responsablemarketingApplications et «Digitalisation » chez Endress+Hauser France.Ces données inutilisées sont pourtant disponibles via la technologie propriétaire Heartbeat–il peut yenavoir jusqu’à 200 par instrument–,mais elles ne sont pas exploitées en raison du ralentissement des cycles automates.

Compte tenu de l’expérience acquise via la base installée de 40 millions de capteurs et transmetteurs dans le monde,legroupe suisse permet déjà, aux industriels, de voir les instruments connectés et de gérer leur obsolescence, depuis un jumeau numérique,etdeplanifier une maintenance. « Mais nous croyons que les moyens de production peuvent être gérés encore plus efficacement et encore plus facilement. Cela impose de remettre enquestion les statu quo », affirme Marianne

Hatterer. La société n’impose pas àses clients de passer àdes instruments connectés,ce qui évite de changer leur structure d’automatisation. « Cela est rassurant pour les clients et serait surtout onéreux. Netilion est en fait une architectureparallèle àla structure existante, assurant une connectivité vers le cloud pour exploiter ensuite des applicatifs et des services », insiste-t-elle. L’offre Netilion s’articule autour des services Netilion Analytics (introduits en 2017) –« environ 30%des instruments installés sont obsolètes et les clients n’en sont pas conscients »,indique Marianne Hatterer–, NetilionHealth et Netilion Library, associé àla tablette numérique FieldXpert. Ces deux derniers services, introduits en 2018, contribuent àaméliorer larecherche documentaire pour la maintenance, une source chronophage pour les opérateurs.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap