Le Raspberry Pi 3 s'adapte aux applications industrielles

Le 14/02/2017 à 17:00  

E n2014,la Fondation Raspberry Pi lançait une première version industrielle de la carte Raspberry Pi, baptisée CM1 (Compute Module 1). Près de trois ans après, RS Components et Farnell element14, les distributeurs des cartes Raspberry Pi, annoncent le lancement d'une version aux performances améliorées de ce module industriel, le Compute Module 3 (CM3), le « 3 » ayant été choisi en référence au Raspberry Pi 3. Le CM3 repose en effet sur les mêmes composants que le Raspberry Pi 3 et présente les mêmes performances que ce dernier. Comme le Raspberry Pi 3, le CM3 intègre ainsi un processeur 64 bits BCM2837 de Broadcom (processeur à quadruple cœur ARM Cortex-A53) à fréquence maximale de fonctionnement de 1,2GHz, une mémoire Ram de 1Go et 4Go de mémoire flash eMMC. Il intègre aussi un émetteur-récepteurWi-Fi et Bluetooth Low Energy.

« Grâce au processeur BCM2837, le CM3 offre aux concepteurs la rapidité du Raspberry Pi 3 et la flexibilité des Compute Module, pour des applications en IoT, embarqué, domotique, contrôle et électronique grand public », estime Claire Doyle, Global Head pour les Raspberry Pi et les Single Board Computing chez Premier Farnell.

La différence vient de ce qu'il est plus petit (67,6x30mm) que le Raspberry Pi 3 et qu'il se présente sous forme de carte compatible DDR2 SODIMM (Small Outline Dual In-line Memory Module) à 200 broches. Son brochage est le même que celui du Compute Module 1, version industrielle du Raspberry Pi 1A+ et B+, afin d'assurer sa rétrocompatibilité avec les modèles précédents. Capable de supporter Linux et Windows IoT Core, le CM3 est apte à fonctionner dans une plage de température s'étalant de - 25°C à +80°C. Et applications industrielles obligent, la Fondation Raspberry Pi garantit une pérennité de l'offre de ces modules jusqu'à janvier 2023, au minimum.

« Le CM1 avait déjà connu un grand succès dans des applications telles que l'Internet des objets, la domotique et l'automatisation industrielle.Avec les performances améliorées du CM3, nous nous attendons à ce que la version in-dustrielle du Raspberry Pi 3,soutenue par les ressources existantes de l'écosystème – incluant le logiciel et le matériel d'accompagnement –, permette une pénétration encore meilleure des marchés de l'embarqué », a déclaré Eben Upton de la fondation Raspberry Pi. Le CM3 a d'ailleurs d'ores et déjà trouvé sa place dans la dernière génération d'écrans à grand format de Nec, destinés à être utilisés dans des espaces fortement éclairés tels que les gares, les aéroports, les écoles, etc.

Version industrielle du Raspberry Pi 3, le module Compute Module 3 (CM3) présente une surface plus petite (67,6x30mm) et se présente sous forme de carte compatible DDR2 SO-DIMM à 200 broches.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap