Le robot collaboratif Duaro de Kawasaki Robotics

Le 01/10/2015 à 0:00  

L 'une des peurs liées à la robotique est que la machine puisse prendre la place de l'être humain. Avec le dernier-né des robots collaboratifs de la société japonaise Kawasaki Robotics, un cobot répondant au nom de Duaro, nous y sommes presque puisque sa vocation est de remplacer un opérateur pour réaliser certaines tâches sur des lignes de production à forte pénibilité, par exemple. S'il est loin d'une forme humanoïde, Duaro possède des caractéristiques qui le rapprochent d'un opérateur. Tout d'abord, il possède deux bras dont la configuration coaxiale lui permet d'effectuer des mouvements coordonnés, en plus des opérations traditionnelles réalisées par les robots classiques. Une faculté que même deux robots de type SCARA ( Selective Compliance Articulated Robot Arm ) ne peuvent réaliser. Annoncé comme l'un des premiers robots industriels munis de deux bras gérés par un seul contrôleur, Duaro présente par ailleurs un encombrement compatible avec l'espace occupé par un opérateur et pèse 90kg.

Duaro a été dévoilé pour la première fois en Europe par Delta Equipement, distributeur des produits de Kawasaki Robotics en France, lors du salon Innorobo qui s'est tenu début juillet à Lyon.

En tant que robot collaboratif, ce modèle peut travailler et coexister avec des opérateurs dans leur milieu de travail sans cage de sécurité et ce, sans danger pour ces derniers, grâce à des moteurs de faible puissance associés à une fonction de décélération. Si toutefois une collision opérateur-robot survient, une fonction de détection de collision stoppe immédiatement le mouvement du robot. Duaro possède également la faculté d'apprendre et de reproduire des mouvements par démonstration directe, en l'occurrence simplement en lui prenant les bras pour lui montrer les mouvements à réaliser. A noter que les opérations d'apprentissage peuvent être exportées via une tablette ou une IHM mobile pouvant être connectées à plusieurs robots. L'installation est également simplifiée puisqu'elle ne requiert que quelques minutes en mode plug & play, selon le fabricant. Notons également que le socle à roulettes sur lequel reposent les bras contient le contrôleur pour offrir une grande mobilité au robot.

Disposant d'un système de vision intégré, Duaro possède quatre axes par bras et présente une répétabilité du positionnement de ± 0,05 mm. La charge admissible est de 2 kg par bras. Ce cobot a été dévoilé pour la première fois en Europe par Delta Equipement, un fournisseur de solutions complètes de contrôle de mouvements et d'automatismes industriels en charge de la distribution des produits de Kawasaki Robotics en France. C'était dans le cadre du salon Innorobo qui s'est tenu début juillet à Lyon.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap