Le sans fil s'invite à l'opéra

Le 01/03/2008 à 0:00  
default-image-3103

Ils restent invisibles aux spectateurs de l’Opéra Garnier. Cachés dans les armoires électriques installées au-dessus et en dessous de la scène, les automatismes pilotent discrètement les équipements de décors pour offrir les effets de scènes escomptés. Depuis l’été 2007, ils se programment désormais à distance depuis un poste de supervision et ils se paramètrent depuis un PC portable grâce à l’implantation d’un réseau Wi-Fi.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap