Le scanner mesure le niveau et le volume des solides

Le 01/01/2015 à 17:00  

E merson Process Management, entité spécialisée dans les équipements de process du groupe américain Emerson, vient de compléter son offre en mesure de niveau avec le modèle Rosemount 5708 destiné principalement aux applications de stockage de solides dans des silos. «Avec ce nouveau modèle,on ne parle plus de transmetteur radar mais de scanner 3D, intervient d'emblée Xavier Buire, responsable produits Niveau et température chez Emerson Process Management France. Cette solution répond à plusieurs types d'interrogation de la part des utilisateurs : quel est le vrai niveau dans mon silo ? Comment améliorer la sécurité avec, par exemple, un produit colmatant qui risque de s'effondrer et donc de provoquer une explosion? Comment mieux gérer mes stocks ? »

Les scanners à ondes acoustiques Rosemount 5708 d'Emerson Process Management font fi de la poussière pour la mesure de niveau et/ou de volume de solides dans les silos.

La technologie au cœur du Rosemount 5708 est en fait issue du rachat de l'israélien APM Automation Solutions en décembre 2013. Elle repose sur l'envoi d'ondes acoustiques à basse fréquence (2,3 à 7kHz), qui peuvent ainsi traverser sans problème un nuage de pous-sière, contrairement aux ultrasons. « Grâce à la présence de trois antennes, le scanner mesure le temps, la distance et la direction de chaque écho.En connaissant également le diamètre et d'autres caractéristiques du silo, l'appareil calcule en continue le volume réellement présent dans le solide. Par rapport aux premiers modèle s lancés il y a sept, huit ans, les scanners actuels ont bien évolué grâce à la prise en compte de retours d'expérience», poursuit Xavier Buire. Côté spécifications, l'étendue de mesure couvre de 0,5 m (la zone morte) à 70m, avec une erreur de l'ordre de 3 % au lieu de 15 à 20 % jusque-là.Trois versions sont dispo-nibles: Rosemount 5708L pour la mesure de niveau (angle du faisceau de 15°),Rosemount 5708V pour les mesures de niveau et de volume sur des silos d'un diamètre jusqu'à 12m (30 à 70°) et Rosemount 5708S (70°) avec en plus la visualisation via le logiciel 3DVision et la possibilitédesyn-chroniser plusieurs scanners pour couvrir des dômes d'un diamètre jusqu'à 60m. Dernier atout, la maintenance est (très) réduite, de par la conception autonettoyante des scanners, maintenance qui est un point faible des technologies laser et mécaniques.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap