Le système de vision hyperspectrale de Stemmer Imaging et Perception Park

Le 25/10/2016 à 0:00

A ctuellement, les systèmes de vision industrielle sont limités à l'analyse d'objets en surface et ne peuvent par conséquent pas distinguer des objets en fonction de leur structure moléculaire et chimique. Difficile alors de les utiliser dans des applications telles que le tri industriel des matières plastiques où il faut distinguer différents types de plastique à l'apparence souvent proche, ou telle que l'agroalimentaire où il est primordial de détecter le degré de maturité des fruits et légumes et l'apparition de moisissures. Mais ça, c'était avant que Stemmer Imaging et l'autrichien Perception Park ne scellent un partenariat pour développer un système de vision industrielle capable de mettre en image la structure chimique des objets contrôlés.

Exemple d'un système hyperspectral complet de Stemmer Imaging incluant caméra, éclairage, optique, cartes d'acquisition et ordinateur de vision industrielle. Sur l'écran, on aperçoit la prise hyper-spectrale d'un objet-test.

Stemmer Imaging

Un fort potentiel

Pourtant,la tâche n'était pas simple.En effet, la collecte d'informations permettant de distinguer des objets dont la structure moléculaire est différente ou qui sont sujets à des processus de changement,ne peut s'obtenir qu'avec une caméra hyperspectrale,seul dispo-sitifcapable d'identifier l'«empreinte» chimique unique qui caractérise chaque matériau. Or, les caméras hyperspectrales xemplaire appartient n'étaientà pas ilancry@n encore suffisamment au point pour être appli-quées à l'industrie compte tenu de la masse de données produites et de leur complexité.Pour rendre la technologie hyperspectrale compatible avec les exigences de l'industrie, y compris d'un point de vue économique, un procédé dit Chemical Color Imaging (CCI) permet aux industriels d'accéder aux méthodes scientifiques de l'analyse hyperspectrale et ainsi d'évaluer en temps réel les propriétés chimiques d'objets grâce à un simple système de vision industrielle. À l'image des systèmes de vision hyperspectrale de Stemmer Imaging basés sur le procédé CCI et qui utilisent une plateforme de traitement de données générique développé e par Perception Park. Avec ce système commercialisé par Stemmer Imaging depuis janvier 2016, les solutions hyperspectrales travaillent en temps réel avec une capacité de calcul de plus de 200 millions de points spectraux par seconde. Les différentes interfaces courantes (CameraLink et GigE Vision) du système de vision permettent de connecter des caméras de différents fabricants.Avec ce dispositif, il est par exemple possible de visualiser très clairement la viande, le gras et le cartilage d'un morceau de poulet, de différencier trois échantillons presqu'identiques de sucre, sel et acide citrique à l'aspect pourtant semblable, wsco.fr. d'identifier Toute de façon reproduction fiable différentes est interd matières plastiques dans un même processus de tri de matières recyclables, ou encore de visualiser une main et les vaisseaux sanguins qui la parcourent. Hormis dans l'agroalimentaire et le médical,on peut imaginer l'emploi de ce système dans les industries minière, chimique, pharmaceutique, etc.