Le système multiélément pour le CND Gekko de M2M

Le 01/06/2014 à 0:00  
default-image-3103

S pécialiste des systèmes multiéléments pour le contrôle non destructif (CND) par ultrasons, M2M a lancé fin 2013 Gekko, le dernier-né de sa gamme d'appareils portatifs. Selon la société, ce dispositif dédié aux applications de terrain est à lui seul une réponse efficace à un double défi : mettre au service du contrôleur des moyens sophistiqués et performants, et proposer un appareil portable facile d'utilisation et à un prix compétitif. De quoi séduire sur le papier de multiples applications industrielles allant de l'aéronautique au nucléaire, en passant par l'automobile, la sidérurgie ou bien encore la pétrochimie. Utilisable en mode expert ou opérateur, Gekko réalise des contrôles sur 64 voies parallèles, et est présenté par son fabricant comme le premier appareil multi-élément capable de piloter à la fois des sondes matricielles et d'appliquer des techniques d'imagerie optimisée en temps réel ( Total Focusing Techniques ). Selon ses concepteurs, Gekko est aussi le seul appareil du marché capable de combiner une approche multi-élément classique avec des fonctionnalités avancées de type hyperfocalisation et vision 3D. A cela s'ajoutent les dernières fonctionnalités du logiciel de simulation d'inspection et d'analyse Civa.

Selon ses concepteurs, Gekko est aussi le seul appareil du marché capable de combiner une approche multiélément classique avec des fonctionnalités avancées de type hyperfocalisation et vision 3D.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap