Le test in-situ reste le plus complet pour tester les cartes électroniques

Le 01/04/2004 à 0:00  
default-image-3103

Augmentation des fréquences d’horloge, augmentation des densités des cartes, arrivée des techniques de montage en surface, etc. : à chaque évolution technologique pour la réalisation des cartes électroniques, on annonce la fin prochaine du test in-situ (ou test in-circuit). Mais il est tient solidement la place. Aeroflex, qui est (à travers IFR qu’elle a rachetée) à l’origine de cette technique de test, nous explique ici pourquoi le succès de cette technique ne se dément pas.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap