Le VRTS est le cœur des prochaines solutions de test radar

Le 10/11/2017 à 17:00  

L 'un des thèmes phares de la dernière édition du salon European Microwave Week (EuMW), qui s'est déroulé du 8 au 13 octobre 2017 à Nuremberg (Allemagne), a été le véhicule autonome. « Passer des automobiles tout mécaniques aux véhicules autonomes requiert le développement d'une nouvelle technologie de capteurs,tels que des radars fonction-nant à une fréquence de 79GHz et avec une bande passante de 4 GHz, et de nouvelles approches algorithmiques pour “percevoir” l'environnement des véhicules », explique Matt Spexarth, responsable principal pour les produits RF dans les applications automobiles chez National Instruments.

Le Vehicle Radar Test System (VRTS) de National Instruments est déjà le cœur de deux solutions développées par Konrad Technologies et Noffz Technologies pour la validation et/ou le test en production des capteurs radar automobiles.

Sans compter la réalisation de tests poussés, via l'émulation et la simulation en plus des tests sur le terrain, pour garantir la sécurité desdits véhicules autonomes. C'est avec cet objectif que l'américain a dévoilé, lors de l'édi-tion 2017 d'EuMW, le Vehicle Radar Test System (VRTS) – une version bêta avait d'ailleurs été présentée l'année précédente ( voir Mesures n° 889 ). « Il s'agit d'une plateforme unique pour la simulation des cibles radar et les mesures RF. Ce n'est pas un rejeu, mais une simulation en temps des cibles radar pour les tests ADAS [ Advanced Driver Assistance Systems ou systèmes d'aide à la conduite automobile, NDT] », affirme Matt Spexarth.

Le VRTS se compose d'une tête radio millimétrique mmRH-3608, fonctionnant entre 76 et 81 GHz, d'un Vector Signal Transceiver (VST) de 2 e génération au format PXI Express (PXIe5840), proposant une bande passante de 1GHz, d'un ou plusieurs générateur(s) de délais variables NI-5692 et d'un logiciel applicatif. Contrairement aux simulateurs de radars automobiles traditionnels, le VST permet de générer des obstacles dynamiques (de 1 à 4 obstacles différents, sur une distance de 4 à 300m) et de caractériser le comportement fonctionnel. Parmi les autres spécifications, citons une résolution en distance d'environ 10cm, une justesse de ±15 cm et une vélocité pouvant être définie entre 0 et 50 km/h (Doppler à 75kHz).

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap