L’effet Hall, un sérieux outsider pour la mesure de la position angulaire

Le 01/04/2004 à 0:00  
default-image-3103

Les codeurs potentiométriques, les résolvers, les codeurs optiques : pour mesurer la position d’un arbre en rotation, on avait déjà pas mal de solutions techniques. Une autre méthode commence à prendre position : les codeurs électromagnétiques. Celle-ci bénéficie des énormes progrès accomplis dans les technologies de fabrication des capteurs à effet Hall, notamment en terme d’intégration. Moins coûteuse et surtout plus robuste que l’optique, elle connaît un succès croissant, dans les applications en environnement difficile. A la base, il y a un aimant… et des dizaines de capteurs à effet Hall.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap