Les analyseurs XRF portables deviennent réellement robustes

Le 22/11/2016 à 17:00  

L ecœur de métier de l'américain Olympus est la microscopie, et ce depuis 1909, mais le fabricant s'est également diversifié, il y a six ans notamment, dans les analyseurs à fluorescence des rayons X (XRF) avec le rachat de l'américain Innov-X Systems. C'est ainsi qu'Olympus propose aujourd'hui une gamme complète d'analyseurs XRF portables, en ligne et de laboratoire. Enfin une gamme quasi complète… « Bien que destinés également à des applications sur le terrain, les modèles Les par le r Element,Classic Plus,Professional et Premium de la gamme portable Delta étaient limités à un indice de protection IP54 et n'étaient dotés que d'une grille de protection plus ou moins efficace selon les cas. L'enjeu de la nouvelle série était donc de renforcer encore l'appareil, sans perdre en sensibi-lité notamment », explique Pascal Daragon, spécialiste produit de la gamme Analyse X au sein du département Industrie de la division Solutions scientifiques d'Olympus France.

C'est ainsi que le fabricant a dévoilé l'analyseur XRF por-table Vanta. « Et il s'agit également de nos premiers modèles portables entièrement conçus et fabriqués par Olympus », précise M. Daragon. L'une des premières différences des Vanta réside dans les conformités IP64 ou IP65 et MILSTD 810G (1,3 m), ainsi que dans la résistance à des températures comprises entre - 10 et +50 °C. Mais les améliorations vont bien au-delà en termes de robustesse. « Nous avons en effet ajouté un volet occultant normalement le détecteur et s'ouvrant lorsque l'utilisateur appuie sur la gâchette, pour réaliser une mesure », décrit M. Daragon.

Les analyseurs XRF portables Vanta d'Olympus, les premiers modèles conçus et fabriqués par le fabricant, sont réellement taillés pour le terrain : l'identification positive des matériaux, le recyclage des déchets, etc.

La version C desVanta –cette version se positionne entre les Delta Professional et Premium, la version M de-vant remplacer à terme le Delta Premium – dispose même d'une grille en Kapton permettant de renforcer la fenêtre du laser en laissant « passer » les éléments légers. « Cela n'était pas possible pour la version M qui requiert une sensibilité encore plus grande. Les modèles Delta, eux, disposent de la fonctionnalité Window Guard qui occulte les éléments légers, d'où le choix à faire pour les utilisateurs », rappelle M. Daragon.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap