Les automates de Rockwell s'intègrent directement sur les machines

Le 01/04/2014 à 17:00  
default-image-3103

P armi les préoccupations grandissantes des fabricants de machines et d'équipements industriels actuellement figurent en bonne place la simplification de l'architecture système et le gain d'espace dans les armoires. C'est la raison qui a poussé le fabricant américain de solutions d'automatisme RockwellAutomation à développer un automate programmable industriel (API) à fonctions de commande multi-disciplines qui se distingue par sa capacité à s'intégrer directement sur la machine. Nommé Armor GuardLogix, l'API en question est estampillé sous le sceau Allen-Bradley, du nom de la marque de Rockwell Automation dédiée aux composants d'automatisation et aux systèmes de contrôle intégrés. Mis dans un boîtier renforcé, ce premier automate On-Machine du fabricant américain rapproche de fait les commandes et équipements industriels de l'application, quand il ne les place pas directement à même la machine, réduisant ainsi le nombre de composants au sein de l'armoire – d'où un gain d'espace à l'intérieur de celle-ci–etsimpli-fiant l'architecture système. Qui plus est, cette approche réduit le temps de câblage tout en accroissant la disponibilité: les systèmes préconfigurés à connexion rapide et les architectures de câblage simplifiées permettent en effet de gagner du temps pour les opérations de réparation et de maintenance, notamment.

Le concept d'automate On-Machine (sur machine) permet de rapprocher au plus près les commandes et équipements industriels de l'application, réduisant ainsi le nombre de composants au sein de l'armoire –d'où un gain de place à l'intérieur de celle-ci - et simplifiant l'architecture système.

RockwellAutomation

L'automate programmable industriel (API) à fonctions de commande multidisciplines Armor GuardLogix de Rockwell Automation se distingue par sa capacité à s'intégrer directement sur la machine.

RockwellAutomation

Une architecture système simplifiée

« Avec cet automate, les fabricants profitent de la puissance de notre système Integrated Architecture (Architecture Intégrée) dans un automate très complet et simple d'utilisation, installé directement sur la machine, argumente Geoff Sieron, directeur des produits automates GuardLogix chez Rockwell Automation. En outre,à mesure que les systèmes de contrôle de la production évoluent, nos clients remplacent leurs équipements vieillissants par des systèmes simplifiés. Le système de connexion rapide allège considérablement le câblage du système et facilite son installation, son dépannage et sa maintenance. Ce qui est particulièrement important pour les fabricants de machines et d'équipements qui cherchent à optimiser leurs délais de mise sur le marché,les tests et la mise en service.» Capable de gérer deux connexions EtherNet/IP DLR ( Device Level Ring ), l'API Armor GuardLogix est classé IP67, SIL 3, PL(e), CAT 4 et intègre un espace de stockage de 4Mo pour le code des applications. L'automate de Rockwell intègre par ailleurs un commutateur de mode de fonctionnement, un port USB, un emplacement pour carte SD (Secure Digital) et un commutateur d'alimentation, ainsi qu'un port 24Vcc. qui permet d'alimenter d'autres équipements On-Machine . Ce dernier point est particulièrement intéressant dans le sens où il permet de s'affranchir du besoin d'une alimentation distincte pour chaque dispositif, ce qui simplifie encore un peu plus l'architecture globale du système. Et petite subtilité supplémentaire: l'automate peut être installé indépendamment à l'endroit ou selon le mode choisi par l'utilisateur grâce à des pattes de montage pouvant pivoter verticalement ou horizontalement.

La programmation de l'API Armor GuardLogix s'opère bien évidemment dans l'environnement de conception et d'ingénierie Rockwell Software Studio 5000. Ces automates Armor GuardLogix sont disponibles auprès des agences commerciales de Rockwell Automation ainsi que via son réseau de distributeurs.