Les cartes mezzanines processeurs colonisent les applications embarquées

Le 01/01/2004 à 0:00  
default-image-3103

Dans le domaine des applications embarquées, une tendance très nette se dégage. L’heure est au développement semi-spécifique avec l’utilisation de cartes mezzanines processeurs sur cartes porteuses. Ces modules, dont l’interface électromécanique est figée, permettent de limiter le temps de développement et de réaliser des substitutions de processeurs à moindre effort. Depuis cinq ans, les constructeurs de cartes électroniques font feu de tout bois pour sortir différents formats de modules.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap