Les Instruments Modulaires Se Font Plus Denses

Le 01/10/2014 à 0:00  

M ême si la société a changé de nom, de siège social – il est désormais à Santa Rosa et non plus à Santa Clara–, l'américain Keysight Technologies, le nouveau nom de l'entité test et mesure électroniques d'Agilent Technologies, n'en reste pas moins le premier fabricant mondial du secteur. Et il le prouve en étendant son offre d'instruments de mesure au format modulaire, avec pas moins de quatre nouveaux produits: le générateur arbitraire M8195A, la série d'analyseurs de réseau vectoriels M937XA, l'analyseur de signal CXA-m et l'ajout de nouvelles fonctionnalités (mesures des paramètres S pour les composants très complexes avec ports multiples et de la distorsion harmonique) à la solution de caractérisation et de test des amplificateurs RF.

En 2020, on décompterait pas moins de 20 milliards d'appareils connectés en sans-fil, d'où une demande de trafic de données supérieure à la capacité des réseaux, l'obligation pour les fabricants d'équipements de développer de nouvelles technologies à temps, etc. «Au niveau des solutions de test, ces tendances se traduisent soit par des spécifications toujours meilleures,soit par une flexibilité accrue pour répondre à la complexité et à la variété des modulations, soit par des fonctionnalités multi-niveaux et multicanaux, soit par une combinaison de ces exigences.Mais les utilisateurs ne veulent pas payer plus cher » , rappelle Allison Douglas, responsable du développement de marché EMEA au sein de la division « Micro-ondes et Communications» de Keysight Technologies.

En plus de leurs performances élevées, les utilisateurs vont apprécier la compacité et la densité en termes de voies de l'analyseur de réseau vectoriel M9375A et du générateur de signaux arbitraires M8195A.

32 ports complets dans un seul châssis

Pour mieux répondre à des exigences toujours plus fortes, le générateur de signaux arbitraires M8195A est le parangon des nouvelles solutions de test et mesure, en combinant vitesse, bande passante et densité de voies. Ce modèle très haut de gamme au format AXIe affiche en effet 1, 2 ou 4 canaux par module simple emplacement. « Chaque canal intègre un DAC 8 bits fonctionnant à un e fréquence de 54 à 65 Géch/s et un filtre FIR 16 taps permettant de modifier le signal en temps et en fréquence en temps réel (sans compter un DSP commun). Il s'agit d'une spécification unique car les concurrents font appel à un entrelacement des voies », indiqueAllison Douglas.Parmi les autres caractéristiques du M8195A, on trouve une bande passante analogique de 20 GHz, une dynamique (SFDR) de - 52dBc typique entre 8 et 10GHz, une gigue intrinsèque inférieure à 200fs rms (PRBS 211-1 à 32Gbit/s), une tension de sortie de 2Vcc en différentiel, une profondeur mémoire de 256Kéch par voie, extensible jusqu'à 16 Géch en option, la synchronisation jusqu'à 16 canaux (soit 5 modules dans le même châssis)… De par sa compacité, l'analyseur de réseau vectoriel M937XA est principalement destiné aux applications de test. « Ce module PXIe 3U simple emplacement intègre en effet 2 ports complets, ce qui permet de bâtir une solution jusqu'à 32 ports dans un seul châssis. Pour parvenir à un e telle densité, nous nous sommes appuyés sur des composants RF propriétaires et un circuit imprimé RF de 24 couches », précise Allison Douglas. Côté spécifications, la gamme de fréquence s'étend de 300kHz à 4, 6,5, 9, 14, 20 ou 26,5GHz,la dynamique est supérieure à 98dB à 20GHz, la vitesse de commutation atteint 28 à 33ms (401 points), le bruit de trace est inférieur à 0,001dB, etc. Par ailleurs, les connecteurs RF peuvent être remplacés et l'analyseur partage la même procédure d'étalonnage ainsi qu'une interface logicielle identique à celle du modèle de table PNA. Enfin, l'analyseur de signal CXA-m M9290A se distingue lui aussi par une réduction significative de la taille, en occupant seulement quatre emplacements 3U PXIe. Parmi les autres caractéristiques,signalons une gamme de fréquence de 10Hz à 3, 7,5, 13,6 ou 26,5GHz, un DANL de - 163dBm à 1GHz, un bruit de phase de - 110dB/Hz à 10kHz d'une porteuse de 1GHz, un point d'interception du 3 e ordre de +17dBm…