Les lecteurs de codes 2D défient les scanners laser

Le 07/11/2012 à 15:51  
default-image-3103

Un nombre croissant d’applications d’identification automatique utilise des codes bidimensionnels, comme le Data Matrix ou le code QR. Cette tendance en entraîne nécessairement une autre : la démocratisation des lecteurs “imageurs”, capables de lire ces codes 2D par une analyse d’images. Ceux-ci ont connu d’importants progrès ces derniers mois. Avec des vitesses de lecture de plus en plus élevées, des distances focales plus grandes et des coûts plus attractifs, ils comblent peu à peu le fossé qui les sépare des scanners laser. Et certains commencent même à concurrencer ces lecteurs sur les marchés qui leur étaient traditionnellement dédiés.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap