Les méthodes optiques sont de mieux en mieux acceptées par les industriels

Le 15/12/2011 à 17:25  
default-image-3103

Elles se nomment holographie, lumière structurée, shearographie ou encore corrélation d’images. Depuis une dizaine d’années, ces méthodes optiques sont sorties des laboratoires pour faire leurs preuves dans l’industrie. Leur champ d’applications s’étend du contrôle d’aspect à la mesure de déformations en passant par le contrôle non destructif ou la mesure dimensionnelle. En quelques années, ces techniques ont accompli de nombreux progrès. Elles suscitent aussi un intérêt croissant dans l’industrie. Mais il reste encore quelques obstacles à leur démocratisation. Parmi eux, un manque de maîtrise des incertitudes de mesure... C’est ce que nous expliquent ici les trois spécialistes que nous avons interrogés.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap