Les Modules S'adaptent À L'application

Le 01/04/2013 à 17:00  

Les interfaces de communication embarquées se déclinent en trois formats : puce, brique et module enfichable.

La nouvelle gamme, lancée à partir de janvier,sera complète d'ici la fin de l'année », prévoit Marc Richard, directeur commercial et marketing chez HMS qui enrichit de nouveaux modèles sa famille de solutions de communication embarquéeAnybus CompactCom. Ils seront disponibles en cours d'année sous de nouvelles formes, et en version plus performantes. Un même modèle reprogrammable par le biais d'un composant FPGA permet d'embarquer une connexion vers différents types de réseaux industriels : EtherNet/IP, Profinet IRT, EtherCAT, Powerlink ou encore Modbus-TCP. L'installation d'un simple firmware rend possible le passage d'un environnement à l'autre.

Basée sur un processeur ARM Cortex-M3, cette nouvelle série de processeurs réseau réduit le délai de latence entre le réseau et les équipements, ce qui autorise leur emploi avec des matériels industriels nécessitant une synchronisation rapide, comme par exemple les systèmes d'entraînement ou les variateurs de vitesse. Elle se décline en trois formats, selon les besoins d'intégration. Aux modules qui existaient jusqu'alors viennent s'ajouter une brique et une puce. Le format brique s'adresse aux utilisateurs disposant d'une espace trop faible pour employer un module complet, et qui souhaitent ajouter leurs propres connecteurs réseaux.

La puce est le format le plus simple: elle est dépourvue du brochage et de la connectique, et ne contient pas de composants tels que les convertisseurs de puissance ou de tension. Son format réduit permet de l'utiliser sur des applications telles que des préempteurs pneumatiques. «I l est possible par exemple de les exploiter dans des environnements à fortes contraintes, IP6x ou Zone 2x, par exemple , explique le directeur commercial. Lors de la conception d'un produit,la place dédiée à la communication est généralement prise en compte à la fin du projet. Les trois formats disponibles facilitent cette intégration. »

De plus, l'implémentation logicielle reste la même pour ces différents formats, ce qui rend possible leur réutilisation d'une solution à l'autre sans nécessiter de nouveau développement.

La gamme précédente, Anybus CompactCom 30, basée sur le processeur réseau NP30, bénéficiera elle aussi de cette évolution sous forme de puce et de brique qui seront disponibles au cours du premier trimestre 2013. Elle reste destinée à des applications d'automatisation plus génériques.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap