Les numériseurs 16 bits PCIe échantillonnent à 1Géch/s

Le 14/02/2017 à 17:00  

D epuis sa création en 1987, le fabricant GaGe, filiale du groupe américain DynamicSignals, a basé sa stratégie sur le développement d'instruments sur PC de pointe.

« Ses numériseurs et oscilloscopes numériques sont en effet destinés aux radars, au contrôle non destructif (CND), à la spectroscopie, à la physique des particules, à la guerre électronique, aux satellites et à bien d'autres applications dans lesquelles les utilisateurs recherchent de grandes dynamiques », rappelle Philippe Vannier, président d'Acquitek, distributeur de GaGe en France. Pour répondre à ces applications, numériseurs et oscilloscopes doivent proposer notamment une fréquence d'échantillonnage et une résolution de mesure maximales. Les cartes PCI Express (PCIe) 3U simple largeur de la nouvelle série RazorMax Express CompuScope s'inscrivent parfaitement dans cette stratégie. Elles affichent en effet une fréquence d'échantillonnage de 1Géch/s par voie pour une résolution de 16 bits, que ce soit pour le modèle 2 voies (CSE161G2) ou pour le modèle 4 voies (CSE161G4). Les numériseurs 16 bits au format PCIe disponibles jusqu'à présent sur le marché, notamment chez GaGe, étaient limités à 200 ou 250Méch/s pour la fréquence d'échantillonnage.

« Ou alors, pour atteindre des fréquences d'échantillonnage de 1 Géch/s, voire même au-delà,il fallait se tourner vers des numériseurs 12 ou 10 bits », indique Philippe Vannier. Toujours dans la nouvelle série, on trouve également les modèles CSE16502 (2 voies) et CSE16504 (4 voies), avec une fréquence d'échantillonnage de 500 Méch/s par voie, et plus économiques également.

Avec les numériseurs RazorMax Express CompuScope de GaGe, les utilisateurs n'ont plus besoin de faire un compromis sur la résolution pour atteindre des fréquences d'échantillonnage de 1 Géch/s.

La lecture de cet article est réservée aux abonnés.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap