Les oscilloscopes à signaux mixtes soignent leur sensibilité

Le 28/01/2019 à 17:00  

A u cours des dernières années, la recherche de durabilité a orienté les concepteurs d'électronique de puissance pour l'automobile et de dispositifs mécatroniques, à développer des systèmes plus économes en termes énergétiques. Le japonais Yokogawa Electric avait lancé, en octobre 2008, la série d'oscilloscopes à signaux mixtes de milieu de gamme DLM2000, pour répondre aux demandes de ces industriels. Les besoins des clients continuant d'évoluer, avec notamment le déploiement des véhicules électriques, des systèmes avancés d'assistance au conducteur (ADAS) et des technologies liées aux onduleurs, ces mêmes industriels privilégient aujourd'hui des solutions pouvant améliorer l'efficacité énergétique et accélérer le développement des produits.

Les oscilloscopes à signaux mixtes DLM3000 de Yokogawa Electric reprennent les caractéristiques principales des modèles DLM2000.

C'est l'une des raisons pour lesquelles l'activité Test & Measurement de Yokogawa Electric, représentée en France par MB Electronique, a dévoilé les successeurs des modèles DLM2000, lors de l'édition 2018 du salon Electronica,qui s'est tenue du 13 au 16 novembre dernier à Munich (Allemagne). Les DLM3000 reprennent les caractéristiques principales des DLM2000,telles que leur faible coût, leur masse réduite (4,2 kg), leurs dimensions compactes (226x293x193mm), leur facilité d'utilisation –la fonc-tion historique a été étendue à 100000 formes d'onde en option, par exemple.

Le fabricant japonais are-pensé l'architecture matérielle et l'interface utilisateur des nouveaux DLM3000. « Le front-end analogique a en effet été amélioré, garantissant ainsi un bruit résiduel réduit de 50 % (0,2 mV rms typique),par rapport à celui de la série précédente, et donc de descendre à une sensibilité de mesure de 500 µV/ div, au lieu de 2 mV/div auparavant. Des signaux très propres permettent de saisir plus de phénomènes, de glitches, etc. », explique Kelvin Hagebeuk, European Marketing ManagerTest & Measurement chezYokogawa Europe.

Un écran désormais tactile

Les DLM3000 sont disponibles en version 2 ou 4 entrées – la 4 e voie peut se transformer en 8 entrées logiques–,avec une bande passante de 200, 350 ou 500 MHz, une fréquence d'échantillonnage maximale de 2,5 Géch/s et une profondeur mémoire de 12,5 Mpoints (jusqu'à 50Mpoints en option).Parmi les autres évolutions apportées aux DLM3000, on peut citer un disque SSD interne d'une capacité portée à 60Go (option/C8), le déclenchement et l'analyse du protocole CXPI (option/F05).

« Nous avons également doté des nouveaux oscilloscopes d'une interface utilisateur tactile capacitive, toujours avec un écran TFT couleur 8,4 pouces XGA, pour une utilisation aussi intuitive que celle d'un smartphone. Cela est particulièrement apprécié des jeunes générations d'utilisateurs. Mais, pour autant, nous n'avons pas enlevé les boutons », précise Kelvin Hagebeuk. Signalons d'ailleurs la possibilité de créer deux zooms à deux endroits différents d'une courbe, ce qui permet par exemple de voir simultanément la cause et l'effet d'un phénomène.