Les Oscilloscopes Multidomaines Élargissent Leur Champ D'application

Le 01/11/2012 à 17:00  

L 'an dernier Tektronix a lancé sur le marché un instrument d'un nouveau genre intégrant dans le même boîtier un oscilloscope et un analyseur de spectre. Les appareils de la famille mDo4000 réunissent dans le même instrument 4 entrées analogiques, 16 canaux numériques et 1entrée rF (radiofréquence). Ils rendent ainsi possible des analyses temporelles et fréquentielles ainsi que la visualisation des résultats sur le même écran. « Surtout, la corrélation entre les événements relevés dans les domaines fréquentiel et temporel est assurée. Dans l'espace temporel, les ingénieurs parlent de jitter dans l'espace fréquentiel de bruit de phase.Le MDO permet de faire le lien entre les deux », insiste Trevor Smith deTektronix.

Une gamme plusieurs fois primée

Les MDO4014-3 et MDO4034-3 comportent quatre voies analogiques de respectivement 100 MHz et 350 MHz de bande passante, seize voies numériques et une voie RF à 3 GHz.

L'originalité de la gamme mDo ( Mixed Domain Oscilloscope ) a été reconnue. Celle-ci a été primée dans différents pays et a été lauréate de l'édition 2012 du Palmarès technologique de la revue Mesures . mais selon Trevor Smith, elle a également été bien accueillie sur le marché puisque « un an après leur lancement, les ventes des MDO4000 ont été deux fois plus importantes que prévues. » Cependant de nombreuses applications radio n'exploitent pas des signaux de fréquences aussi élevées que la bande de fréquences proposée par les modèles mDo4054 et mDo4104 (500 mHz ou 1 GHz). C'est par exemple le cas pour la vérification de lecture/écriture de certains tags rFID, du contrôle du fonctionnement de télécommandes radio basiques (pour les jouets par exemple ou les appareils électroménagers), ou encore du test d'interrupteurs sans fil. Si ces dispositifs n'intègrent pas de technologies de communication des plus complexes, il ne reste pas moins que pour les déboguer les ingénieurs doivent pouvoir capturer des signaux analogiques, numériques et radiofréquences. Pour répondre à leurs attentes et leur offrir une vision complète de leur système ainsi qu'une analyse de ces signaux corrélés dans le temps, Tektronix complète la gamme mDo4000 par deux modèles de bandes passantes plus faibles et donc d'un coût plus abordable. Les mDo4014-3 et mDo4034-3 comportent quatre voies analogiques de respectivement 100 mHz et 350 mHz de bande passante, seize voies numériques et une voie rF à 3 GHz (contre 3 ou 6 GHz pour les mDo4054 et mDo4104). Leur prix: 9360€ et 12800 € contre 15900 € à 22200€ pour les mDo4054 et mDo4104. Ils intègrent néanmoins toutes les fonctionnalités qui font fait la spécificité de leurs aînés: affichage de l'évolution du spectre au fil du temps ou selon l'état de l'appareil, capture en une seule acquisition d'une bande passante atteignant jusqu'à 3 GHz, affichage de l'évolution de l'amplitude, de la fréquence ou de la phase du signal rF au fil du temps, déclenchement sur des événements rF.