Les Sondes Flexibles S'attaquent Aux Courants Continus

Le 01/03/2013 à 17:00  

L es capteurs de courant reposant sur le principe des enroulements de Rogowski sont très prisés pour leur simplicité d'utilisation. Ils sont constitués d'une boucle ouvrante et flexible qu'il suffit d'installer autour d'un conducteur électrique dont il faut mesurer le courant. Très pratiques, ils sont toutefois incapables de relever un courant continu. Ce qui est pourtant primordial dans de nombreuses applications dans le domaine ferroviaire, aéronautique, naval, automobile, etc. C'est désormais possible grâce à la boucle à effet Néel Série 8 conçu par Neelogy. « Il s'agit de la première sonde flexible et ouvrante pour la mesure de courant continu disponible sur le marché, assure Lionel Cima, Pdg de la société française créée en 2006 . La technologie mise en œuvre repose sur les découvertes de physique fondamentale réalisées en 1949 par le prix Nobel de physique français Louis Néel ».

L'effet Néel apparaît lorsqu'un matériau superparamagnétique placé à l'intérieur d'une bobine conductrice est soumis à des champs magnétiques de fréquences différentes. La non-linéarité du matériau superparamagnétique agit comme un mélangeur de fréquences. La tension mesurée aux bornes de la bobine comprend alors plusieurs composantes fréquentielles, non seulement aux fréquences d'origine, mais aussi à certaines de leurs combinaisons linéaires.Ainsi, la transposition en fréquence du champ à mesurer permet de détecter un champ continu avec une simple bobine.

L'effet Néel

Pour exploiter ce principe, Neelogy a développé un matériau à base de nanoparticules. Celles-ci sont mélangées avec du plastique pour fabriquer le jonc souple qui constitue l'un des éléments essentiels de la boucle de courant. Ce jonc est entouré d'un bobinage dans lequel est injecté un courant qui excite les nanoparticules. « Ce sont elles qui grâce à l'effet Néel autorisent la mesure d'un champ continu avec une simple bobine et d'en déduire la valeur du courant continu », indique Lionel Cima.Outre la spéci-ficité du matériau magnétique que l'entreprise a inventé, la taille des particules,leur quantité et leur distribution font partie du process de fabrication de la boucle de courant dont l'entreprise conserve le secret. Après avoir développé des capteurs de courants reposant sur ce principe pour des applications spécifiques dans différents domaines industriels, Neelogy lance aujourd'hui des instruments sur étagères. Il propose deux boucles de 12 et 20cm de diamètres qui couvrerespective-ment une gamme de courant de 600A et 1000A. Installées avec le kit de fixation, elles affichent une incertitude de 0,1% de la valeur lue. Mais pour l'instant l'écran du boîtier électronique auquel elles se connectent est doté d'un afficheur qui ne délivre la valeur mesurée qu'à l'ampère près. Mais une sortie analogique est disponible pour une connexion à un multimètre ou à un oscilloscope pour disposer d'une mesure plus précise. Deux produits sont proposés. Le modèle de la série 8.1 ne peut réaliser que des mesures de courants continus alors que le celui de la série 8.2 dispose d'un mode de mesure de courant continu et d'un autre de courant alternatif.

La boucle à effet Néel Série 8 se clipse autour de tout type de conducteurs afin de mesurer des courants continus jusqu'à 600 ou 1000 A selon le diamètre de la sonde flexible (12 ou 20 cm).

Ces instruments peuvent être employés pour des campagnes de diagnostic ponctuel ou de surveillance de longue durée sur des installations de petite et de grande puissance. « Le design non intrusif de la boucle à effet Néel Série 8, permet d'éviter toutes pertes d'insertion et de conserver l'isolation galvanique entre les circuits primaire et secondaire. Cette technologie brevetée supprime les phénomènes d'hystérésis et les surcharges de courant sont supportées sans dommage », précise Lionel Cima.