Les testeurs électriques mesurent tension et courant

Le 13/12/2017 à 17:00  

Grâce à la technologie FieldSense, le testeur électrique T6-1000 de Fluke rend le dépannage électrique encore plus sûr et plus efficient pour les opérateurs.

D eprime abord, les testeurs électriques de la nouvelle série T6 de Fluke (conglomérat américain Danaher) ressemblent beaucoup aux modèles de la sérieT5, introduite ilyadéjàquelquesannées,avec leur fourche en U et deux câbles qui sortent à l'autre extrémité, leur écran et leur commutateur rotatif. « Mais, à y regarder de plus près, les testeurs portablesT6-600 etT61000 révèlent leur véritable originalité. Grâce à la nouvelle technologie FieldSense, ils permettent de mesurer, en même temps et avec le même appareil, la tension et le courant, sans contacts ni câbles de test. Contrairement aux modèles T5 qui ne mesurent que la tension ou à de simples détecteurs », annonce Jean-Michel Catherin, cofondateur et président de Testoon, l'un des distributeurs français de la marque américaine.

Une mesure de champ électrique

Chaque testeur peut mesurer des tensions comprises entre 1 et 600 V (T6-600) ou 1000V (T6-1000) et des courants entre 0,1 et 200 Aca, avec une précision de ±(3 % + 3 points). D'autres mesures sont également disponibles, telles que les résistances entre 1O et 2kO (T6-600) ou 100 kO (T6-1000) et la fréquence de 45 à 6 Hz (uniquement le T6-1000). Les deux modèles T6 acceptent des câbles de 120 mm 2 de section et peuvent travailler jusqu'à 600 V CAT III (T6-600) ou 1000V CAT III et 600 V CAT IV (T6-1000).

Alors que la technologie mise en œuvre dans lesT5 détecte le champ magnétique pour en tirer la mesure d'un courant AC, la technologie FieldSense détecte aussi le champ électrique.Dansunpremiertemps, le développement a porté sur une méthode permettant de «sentir» la tension dans le U delafourche,cequiimpliquait la transduction et le calcul d'un signal connu pour en tirer les mesures de la tension de la source.Pour y parvenir,l'appareil a été conçu de sorte qu'il génère un signal de référence d'amplitude et de fréquence connues.Une fois à la masse,la forme d'onde composite résultant est détectée par un capteur électronique intégré au testeur. Après amplification, traitement et calcul numé-rique, on en déduit la tension et la fréquence.

« Comme la technologie FieldSense constitue un trajet capacitif entre un point de contact à l'arrière du testeur, la main de l'opérateur et la mise à la terre, Fluke a pensé à indiquer à l'opérateur si la boucle est correcte et donc si la mesure est valide, ou non,en faisant changer de couleur l'écran.Si la mesure n'est pas possible, il est toujours envisageable d'utiliser des pinces croco connectées à une masse métallique », indique Jean-Michel Catherin. Les testeurs électriquesT6 permettent ainsi de gagner du temps, de minimiser les erreurs potentielles et la possibilité de flash d'arc. « Il n'y a en effet plus besoin d'ouvrir le tableau électrique ou la boîte de jonction emplie de conducteurs, pour accéder aux câbles. Les industriels cherchent depuis des années à améliorer la sécurité des opérateurs », rappelle Jean-Michel Catherin.