Metrohm acélébré son 75 e anniversaire

Le 12/11/2018 à 17:00  

Sophia Oukala (1 er prix du jeune chimiste Metrohm France) et Louis Godeffroy (2 e prix) encadrent Hervé Lacombe, directeur général de Metrohm France, lors de l’événement célébrant les 75 ans du groupe suisse.

Eveline de Brauw

T out au long de l’année 2018, l’ensemble des filiales et entités du suisse Metrohm ont célébré les 75 ans du groupe.Lefil conducteur en aété le tour du monde réalisé par une jeune employée, Stephanie Kappes, dans 38 pays différents pour rencontrer des clients et des personnels de Metrohm. Pour fêter cet anniversaire, la filiale française aréuni, le 21 septembre dernier au Pavillon Royal à Paris, près de 170 clients (laboratoires publics, grands groupes et ETI, etc.), étudiants et salariés.

Ce fut également l’occasion de revenir sur l’histoire du groupe suisse. « L’entreprise a donc été créée le 1 er avril 1943 par Willi Studer et Bertold Suhner,àHerisau. Àl’origine, la société développait des instruments de mesure HFetdecommunication.Après des débuts très difficiles, les deux fondateurs lancent, en 1947, le premier pHmètreélectronique (E 132),ce qui leur ouvre unnouveau marché,celui des instruments de laboratoire », rappelle Hervé Lacombe, directeur général de Metrohm France.

Ont ensuite suivi le premier titreur (E 166) en 1949, la première burette àpiston (E 274) pour remplacer le dosage manuel avec des burettes en verre, en 1957, le premier titreur contrôlé par un microprocesseur (modèle 636) en 1978. « 1982 est l’année du changement, avec la création de la fondation Metrohm Stiftung.Les trois actionnaires,à savoir Lorenz Kuhn,Bertold Suhner et Hans Winzeler, transférèrent leurs parts de la société, pour garantir l’indépendance du groupe », explique Hervé Lacombe.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap