Pour détecter la présence de fuites, le capteur écoute le bruit qu’elles émettent

Le 01/05/2005 à 0:00  
default-image-3103

En extérieur, les nuages gazeux se diluent et sont emportés par le vent avant même souvent d’avoir pu atteindre le nez du premier détecteur. 35 % des fuites de gaz passeraient ainsi inaperçues. La société danoise Innova Gassonic propose un détecteur qui mesure non pas la concentration de gaz mais le bruit que fait le gaz lorsqu’il s’échappe. Ce type de détecteur peut offrir une zone de couverture de plus de 30 mètres de diamètre. Avec une bonne analyse de l’installation et quelques outils théoriques, il est possible de quadriller toute une zone à risque.

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap