“Pour National Instruments, les automatismes sont le prolongement naturel de l’instrumentation”

Le 01/04/2005 à 0:00  
default-image-3103

Un changement important vient d’intervenir à la tête de National Instruments. Louis-Paul Doco, qui avait créé la filiale française et l’a dirigée pendant 17 ans, passe la main. Frédérick Drappier (\"un homme du sérail\") lui succède. Nous lui avons demandé de faire le point sur les activités de la société, qui est au cœur du développement de nombreux standards officiels (PXI par exemple) et \"de facto\" (LabVIEW et TestStand).

La lecture de cet article est payante.
Connectez-vous ou abonnez-vous pour y accéder.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap