Printemps Mouvementé Pour Abb

Le 01/06/2013 à 17:00  

A ctualité chargée pour le groupe helvético-suédois ABB,spécialiste de l'énergie et des automatismes. Au cours de ces dernières semaines,plusieurs événements importants ont accompagné la vie de cette société présente dans une centaine de pays et comptant plus de 245000 employés. A commencer par deux rachats. Celui de Power-One, tout d'abord, numéro deux mondial des onduleurs photovoltaïques (derrière SMA). Le montant de la transaction,d'ores et déjà approuvée par le conseil d'administration de l'américain, s'élève à un peu plus de 1 milliard de dollars. Elle devrait être finalisée dans le courant du second semestre 2013, après approbation des actionnaires et des organismes de régulation. Cette opération étend l'offre d'ABB qui disposait déjà d'une gamme d'onduleurs solaires string et centraux. Fort de quelque 3300 employés, pour l'essentiel basés en Chine, en Italie, aux Etats-Unis et en Slovaquie, Power-One sera rattachéàladivision Discrete Automation and Motion d'ABB.

Joe Hogan, Pdg d'ABB, a décidé de quitter le groupe pour “raisons personnelles”. Il restera toutefois à ce poste jusqu'à ce que son successeur soit nommé.

DR

Bien que moins conséquent, le rachat par ABB du californien Los Gatos Research (LGR), acquisition dont le montant n'a pas été dévoilé, revêt une importance stratégique pour le groupe. Créé en 1994 et comptant une quarantaine de salariés pour un chiffre d'affaires annuel de 14 millions de dollars, LGR est spécialisé dans les solutions analytiques pour les gaz et les liquides, basées sur une méthode laser appelée OA-ICOS ( Off-Axis Integrated Cavity Output Spectroscopy ). « Avec cette acquisition, nous allons pouvoir combler un manque dans notre offre en termes technologiques, en particulier pour les applications de production et transport de pétrole et gaz, de combustion, de génération d'énergie, de suivi environnemental… », explique Kishore Sundararajan, vice-président senior et directeur de l'activité Measurement Products au sein de la division Process Automation d'ABB.

Parailleurs,le départ de deux des principaux dirigeants du groupe ABB a également été annoncé ces dernières semaines, en particulier celui de son Pdg, Joe Hogan (photo), pour “raisons personnelles”. Il restera toutefois à ce poste jusqu'à ce que son successeur soit nommé. M. Hogan a rejoint ABB en tant que Pdg en septembre 2008. Sous son “règne”, la société a investi pas moins de 20 milliards de dollars pour renforcer son activité dans l'énergie et les automatismes par le biais d'acquisitions et de programmes de R&D importants. Effet boule de neige ou simple coïncidence, Prith Banerjee,di-recteur technique d'ABB depuis 2012, a également annoncé son départ de la société pour“raisons familiales” seulement trois jours après M. Hogan. Ce second départ sera effectif dans quelques semaines. Les noms de leurs successeur s n'ont pas encore été annoncés.

La lecture de cet article est payante.
Pour le lire abonnez-vous ou connectez vous.

Dans la même rubrique

Copy link
Powered by Social Snap